Accueil > International > Attentat dans un sanctuaire de Shahcheragh de la ville de Chiraz en Iran.

qrcode:http://argotheme.com/organecyberpresse/spip.php?article4497 TRADUIRE cette page :
Attentat dans un sanctuaire de Shahcheragh de la ville de Chiraz en Iran.

Les soupçons divergent, le terroriste appréhendé vivant expliquera.

dimanche 13 août 2023, par Azouz Benhocine

Il existe un certain nombre de sources et de causes des attentats en Iran. Le régime des Mollahs est connu pour ses violences. Il est accusé d’abus des droits de l’homme, tels que la torture et les exécutions extrajudiciaires. Ces abus favorisent un climat de ressentiment, conduisant aux actes délictuels.

Une attaque a eu lieu en nuit, entre le 22 et 23 août 2023, dans un renommé sanctuaire chiite de la ville historique de Chiraz d’Iran, qui a été aussi frappé plusieurs fois par le passé. Cet acte a fait quatre morts et plusieurs blessés, selon un premier bilan, après coup, donné par l’agence Irna.

L’islamisme dénoncé avec le rejet féminin du Hidjab en Iran.
30 septembre 2022

La frappe avec pistolets mitrailleurs a visé un lieu sacré qui ne manque pas d’intérêt dans le pays. Le sanctuaire de Shahcheragh abrite la tombe d’Ahmad, le frère de l’imam Réza, le huitième imam chiite enterré à Machhad (nord-est).

Attentat dans un sanctuaire de Shahcheragh de la ville de Chiraz en Iran.

Deux terroristes sont impliqués dans cette action qui a touché la mosquée à Bab al-Mahdi, un seul d’arrêté. Un seul homme a tiré sur les personnes à l’entrée de l’édifice. L’un des terroristes a été arrêté et l’autre, dont l’existence est mise au doute, est actuellement en fuite, selon diverses sources.

Le commandant du CGRI dans la province de Fars a déclaré que le terroriste arrêté avait une arme à feu et 8 chargeurs sur lui. La confusion demeure s’il est seul ou un acolyte a réussi à s’échapper. Les premiers rapports suggèrent que plusieurs personnes ont été tuées. Or pour ce cas aussi, un seul décès est reconnu.

Le FMI rejoint l’ONU pour tracer les financements du terrorisme.
30 mai 2023

L’agence Tasnim, la plus liée au régime, a rapporté que les forces de sécurité ont éliminé l’un des criminels, or, il est vivant, ce qui la contredit. Les autres sources, présentant comme vivant un individu protagoniste, rajoutent qu’un autre fuyard est donc poursuivi.

La ville de Chiraz, au sud de l’Iran, a été renommée dans l’antiquité pour son vin, un cépage d’une grande saveur qui a donné un nom alternatif pour le cépage Syrah, principalement utilisé en Australie et en Afrique du Sud. Mais c’est une autre Histoire.

Selon des responsables iraniens, les deux agresseurs ont été identifiés comme des ressortissants étrangers, sans en préciser exactement la nationalité. L’un des deux suspects a été arrêté et l’origine de cette proclamation n’est pas sûr qu’un second terroriste est en fuite.

5 fronts où le terrorisme ne cède pas : #analyse.
30 janvier 2016

Le ministre de l’Intérieur, en contact avec le gouverneur de Fars, a émis un ordre d’enquêter immédiatement sur les dimensions de cet acte non revendiqué. Généralement, les officiels accusent des groupes tels que l’État islamique et les Moudjahidines du peuple iranien.

Ces groupes ont des objectifs politiques et religieux différents, mais ils sont tous unis par leur volonté d’utiliser la violence pour atteindre leurs objectifs. Mais ce sont bien les activistes qui à qui reviennent une série d’attentats terroristes, du moins selon les analystes.

Nous revenons sur cette cité perse qui a été capitale de l’Iran au 18ᵉ siècle, parce qu’elle a été secouée par un attentat. Ce n’est donc pas, l’exportation de vin de Shiraz au XVIIe siècle qui reste bien documentée par des marchands européens de l’époque.

Le dernier attentat sur la même mosquée avait déjà été plus meurtrière en octobre 2022, avec pas moins de 15 décès. Même lors de cette attaque, les médias ont initialement parlé de trois assaillants, dont deux ont été arrêtés. Toutefois, le chef de l’Autorité judiciaire locale, Kazem Moussavi, a affirmé à la télévision que "seulement un terroriste a été impliqué ".

En Iran, pays à majorité chiite, le terme "takfiri" désigne généralement les jihadistes ou les partisans de l’islam sunnite radical. Ce qui amalgame divers autres rites musulmans surtout. L’attaque terroriste de Shahcheragh, à Shiraz, en Iran, d’août 2023, est revendiquée par ISIS

Attaque terroriste au sanctuaire sacré de Shiraz Shahcheragh, Iran, un mort et cinq blessés.

Partager sur les réseaux :

Voir en ligne : Iran, terrorisme

     

Recommander cette page

GNU GPL

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

ConnexionS’inscriremot de passe oublié ?